AU COMMENCEMENT, UNE MENUISERIE FAMILIALE

Cornilleau, c’est l’histoire d’une transmission : celle de la passion du travail bien fait. Au départ, en 1946, à l’emplacement actuel des locaux de l’entreprise, il n’y avait qu’une menuiserie familiale tenue par Emile Cornilleau. Dans la France d’après-guerre, Emile quitte Paris pour offrir une vie meilleure à sa famille et vient s’installer dans l’Oise, à Bonneuil-les-Eaux. Il y ouvre son atelier et, à travers son talent pour travailler le bois, œuvre à reconstruire ce que le second conflit mondial a détruit. Son activité de ne désemplit pas mais va prendre un tour inattendu plus de vingt ans après.

LE TOURNANT DE 1969

La France vit au rythme des Trente Glorieuses, la société de consommation est en plein essor et les loisirs occupent une place de plus en plus importante dans la vie des français. Le BHV, grand magasin parisien, entend bien adapter son offre à cette nouvelle donne en proposant de nouveaux produits dans son catalogue, dont des tables de ping-pong. Renseigné par une entreprise voisine, le BHV frappe à la porte des Cornilleau pour une commande de 300 tables. Nous sommes au mois de mai 1969 et le BHV veut pouvoir les commercialiser pour Noël. Emile ne dispose pas des machines nécessaires pour réaliser une telle commande. Son fils Pierre le convainc de relever cet ambitieux défi. Les Cornilleau investissent alors toutes leurs économies pour s’équiper et transformer une menuiserie artisanale en industrie capable d’atteindre de gros volumes dans un délai réduit. Ils voient leur pari couronné de succès puisque le BHV, satisfait de la collaboration, revient avec une nouvelle commande, bientôt imité par d’autres magasins. C’est le début de la saga Cornilleau dans le ping. L’audace initiale dont ont fait preuve Emile et Pierre se perpétue par la suite, Cornilleau mettant un point d’honneur à être un précurseur et à innover dans bien des domaines.

DES VALEURS VIVACES DEPUIS PLUS DE 70 ANS

L’esprit Cornilleau, tel qu’il a été initié par Emile puis par son fils Pierre, vit toujours chez les membres actuels de l’entreprise et se concrétise à travers les produits de la marque. Il se caractérise par une quête de l’innovation utile mais également par des valeurs qui font la force de l’entreprise : l’authenticité, l’excellence, le bien-être et la bienveillance. Pour en faire une réalité, Cornilleau s’appuie sur le même choix fort depuis sa création : concevoir et fabriquer ses produits sur le même site, dans l’Oise. Concentrer les fonctions d’innovation, de commercialisation, de production et de service après-vente sur le même site de Bonneuil-les-Eaux est une garantie de la qualité des produits Cornilleau et du service qui les accompagne.

Lire plus : Un savoir-faire français

La bienveillance et la promotion du bien-être ancrées dans notre ADN ne se limitent pas aux bienfaits procurés par nos produits. A travers des actions internes et avec l’aide de partenaires impliqués dans des causes sociétales, Cornilleau fait vivre ces valeurs, essayant de rendre le ping accessible au plus grand nombre, notamment à ceux pour qui il peut avoir des vertus pédagogiques ou d’insertion.

 

Lire plus : Cornilleau et la solidarité

LES ÉTAPES D’UN SUCCÈS

1946

L'histoire d'un menuisier dans l'époque d'après-guerre...

L’histoire de Cornilleau, c'est avant tout une histoire de famille. En 1946, Emile Cornilleau, menuisier de métier, quitte Paris pour offrir à sa famille une meilleure qualité de vie. Il décide alors de s'installer dans l'Oise où les besoins en reconstruction d'après-guerre sont importants. Il ouvre son atelier de menuiserie dans un vieux bâtiment agricole de Bonneuil-les-Eaux : c'est ici que notre histoire commence ...

"Viens t'installer à Bonneuil, tu auras du travail plus qu'il n'en faut"

Beau-frère d'Èmile Cornilleau

1969

"Il nous faut 300 tables pour Noël"

En 1969, la société de consommation et le marché des loisirs sont en plein essor. Fort de son succès, le BHV Paris élargit son offre et propose indirectement un projet à Cornilleau : réaliser des tables de ping-pong. A nouvelles ambitions, nouveau savoir-faire : l'entreprise familiale se lance dans l'aventure. Elle réalise 3 prototypes de tables. Le BHV Paris, convaincu, en commande 300 pour Noël. Nous sommes au mois de mai. Un véritable challenge s'engage alors pour Emile : la menuiserie artisanale doit évoluer en une industrie capable d'atteindre de gros volumes dans un délai réduit. Son fils, Pierre, le convainc d'oser. Emile Cornilleau investit toutes ses économies dans un outil spécifique et relève le défi. Cette décision marque l'histoire de Cornilleau : c'est l'événement fondateur de la future marque de ping.

"Les machines ... il suffit de les acheter !"

Pierre Cornilleau à son père

1982

Un plus nommé Jacques Secrétin

Plus qu'un simple fabricant, Cornilleau a la ferme ambition de devenir une marque. Ainsi, dans l'optique de développer une image professionnelle et de qualité, Pierre Cornilleau, devenu directeur de l'entreprise, invite le multiple Champion de France et Champion d'Europe 1976, Jacques Secrétin, à signer un partenariat avec la marque, sur les conseils d'un acheteur de la COOP (importante centrale d'achat de l'époque). Le pongiste marquera l'histoire de Cornilleau. Il apporte son expertise dans la conception de tables de compétition. La table 420 devient la "420 Secrétin". Ainsi, à la qualité et au prix, vient s'ajouter la notoriété. C'est le début de l'association de l'entreprise industrielle et des grands champions de la discipline.

"Quand j'ai vu qu'il reculait à 10 mètres, que la balle touchait la charpente avant de retomber sur la table, je me suis dit qu'il fallait peut-être que j'écoute les champions pour la compétition ...."

Pierre Cornilleau

1988

Le ping devient outdoor

Dans les années 80, il souffle comme un air de liberté en France... Les familles ont un engouement particulier pour les sports d'extérieur et les loisirs sains en famille. Cependant, le ping outdoor reste malgré tout en marge : les tables extérieures sont trop onéreuses. Pierre Cornilleau décide de les rendre accessibles au grand public. L'équipe technique se penche sur le sujet et révolutionne le ping en utilisant un matériau jusque-là réservé au monde du bâtiment : le stratifié massif. Une nouvelle gamme de tables extérieures est lancée. D'innovation en innovation, les tables Cornilleau deviennent de plus en pplus performantes et résistantes à toutes les conditions climatiques. Un tournant dans l'histoire du ping !

"Du jour au lendemain, grâce à nos nouvelles technologies, on s'est mis à faire des tables outdoor réellement moins chères."

Pierre Cornilleau

1990

Début des années 90, de nouveaux talents au service de la marque

Cornilleau souhaite installer une image de marque encore plus forte en valorisant son savoir-faire et ses avantages produits. Pour ce faire, l'entreprise recrute Michel Zany, dont la mission consistera à donner une dimension commerciale et marketing à Cornilleau. Michel, rapidement propulsé Directeur Commercial, travaille main dans la main avec Pierre Cornilleau, tout en structurant activement l'entreprise. Suite à l'échec de la négociation d'une importante promotion avec une grande chaîne d'hypermarchés qui ne considérait que le critère prix, il annonce sa vision de l'avenir : arrêter de vendre aux hypermarchés et se positionner sur le moyen et haut de gamme tout en se développant au travers des grandes chaînes de magasins spécialisés dans le sport et à l'international. C'est d'ailleurs à cette époque que le Directeur Commercial actuel, François Robert, intègre la société.

"Pierre, il faudrait qu'on arrête de vendre dans les hypermarchés"

Michel Zany
michel-zany francois-robert

1993

Un champion du monde ambassadeur de la marque

Le pongiste, Jean-Philippe Gatien, Vice-Champion Olympique en 1992 à Barcelone, devient ambassadeur officiel de la marque. Il mettra immédiatement son expérience au service de l'entreprise. Quelques mois plus tard, il remporte le titre de Champion du Monde 1993 à Göteborg. Son palmarès fait de lui, à ce jour, le meilleur joueur français de tennis de table de tous les temps. Entre l'entreprise Cornilleau et "Philou", une collaboration précieuse démarre pour les innovations à venir et l'accompagnement de futurs champions...

"Une des clés du succès est le dépassement de soi, pour le reste faites-nous confiance..."

Jean-Philippe Gatien

1995

La table compacte, le coup de génie de Pierre

L'innovation permanente est l'atout majeur de la marque. Lorsque la concurrence commence à se faire plus intense et que la gamme de tables Cornilleau peine un peu plus à s'imposer, Pierre Cornilleau pousse l'innovation très loin et réalise un coup de génie : la table compacte. Une fois de plus, la marque frappe un grand coup dans l'univers du ping avec une invention majeure venant répondre aux nouvelles exigences du pongiste de loisir, notamment en matière de sécurité et d'ergonomie.

"J'avais déjà quelques esquisses dans mes tiroirs ..."

Pierre Cornilleau
esquisse table ping pong Pierre Cornilleau

1998

Fin des années 90, l'aventure Cornilleau élargit ses frontières.

La mondialisation va de plus en plus vite. Convaincu que le développement de Cornilleau passera par l'international, Michel Zany décide de renforcer ses équipes et de mettre en place un véritable plan d'action pour conquérir les marchés à l'export. Au fil des années, les produits Cornilleau fleurissent aux quatre coins du monde, pour être aujourd'hui présents sur les 5 continents dans plus de 80 pays. Laurent Colussi Corte, véritable globe-trotter, est le visage et l'artisan du développement de Cornilleau à l'international.

"Ton vecteur de développement depuis que nous sommes partis, c'est l'export !"

Pierre Cornilleau à Michel Zany

2000

Année 2000, des tables mais pas seulement !

Les années 2000 marquent une période charnière pour la marque : Pierre Cornilleau prend sa retraite bien méritée et passe les rênes à Michel Zany qui décide alors de diversifier l'offre produits. Une gamme de raquettes loisir à l'image de Jean-Philippe Gatien sera très vite mise sur le marché. Cinq ans plus tard, Cornilleau, en collaboration avec Michelin, fait figure de pionnier en développant une gamme de raquettes outdoor en matériaux composites polymères et élastomères. Le directeur technique de l'époque, Stéphane Mithieux est le grand artisan de ce projet TACTEO. L'entreprise renforce alors sa position de spécialiste du ping, en proposant une offre plus complète et innovante au grand public.

"Il faut continuer à oser"

Michel Zany

2009

Cornilleau fait le grand saut dans la compétition.

Après avoir révolutionné le monde du ping-pong de loisir, Cornilleau se prépare à faire rayonner la marque au plus haut niveau. Afin de mettre au point des produits de haute technicité pour le compétiteur, l'entreprise recrute une équipe de spécialistes marketing et R&D, et intègre au même moment Jean-Philippe Gatien dans son équipe marketing. Dès 2010, Simon Gauzy rejoint le Team Cornilleau. Hugo Calderano en fera de même deux ans plus tard. L'accompagnement de ces jeunes athlètes dans leur quête d'excellence est désormais au cœur des préoccupations de l'entreprise. Aujourd'hui parmi les meilleurs mondiaux, Simon et Hugo sont devenus ambassadeurs loisir de la marque.

Véritable valeur ajoutée du sponsoring chez Cornilleau, l'accompagnement des athlètes constitue la priorité absolue de Jean-Philippe Gatien et Jean-René Mounié.

2016

Le produit, toujours le produit !

En son temps, Pierre Cornilleau et son équipe ont su imaginer les innovations fonctionnelles et sécuritaires qui ont créé un écart technologique déterminant avec la concurrence. Depuis nous avons fait fructifier cet héritage en apportant une réelle dimension "design" à l'ensemble de nos produits. La dernière gamme de tables outdoor Crossover lancée en 2016 en est la parfaite illustration. Le design est dans la culture de l'entreprise Cornilleau depuis plus de quinze ans. En réaffirmant notre culture design et en la mettant au centre de notre stratégie d'innovation, nous ne ferons que renforcer notre image et notre leadership.

"L'art de savoir lier la fonction à la forme nous a permis de nous démarquer"

Michel Zany

2019

2019, Plus que du ping

L’année de ses 50 ans dans le tennis de table, Cornilleau a écrit une nouvelle page de son histoire, encore une fois grâce à une innovation. Après avoir fait du ping un jeu d’extérieur, c’est cette fois le billard qui va voir sa pratique se libérer de bien des contraintes. Avec Hyphen, un billard résistant aux chocs et aux intempéries, de nouvelles possibilités s’ouvrent aux amateurs de ce jeu comme à ceux qui ne le pratiquent pas encore. Convertible en une table de jardin aux lignes épurées, il s’adresse également aux amoureux du design et des beaux objets.

"Comme le ping, le billard devrait naturellement pouvoir se jouer en extérieur"

Michel Zany