Identité

Date de naissance : 19/07/2000
Droitière

Matériel

Revêtement : Target Pro GT H47
Bois : Hinotec Off

Palmarès

2019

Jeux Panaméricains – Doubles Mixtes : 2ème
Jeux Panaméricains – Femmes Par équipe : Premier 1er
Jeux Panaméricains – Femmes Par équipe : 2ème
Jeux Panaméricains – Femmes : Demi-finales
Coupe Panaméricaine Femmes : Demi-finales

2016

Championnat Latino Américain – Femmes : Demi-finales

2015

Médaille d’or – Championnats du monde cadet
Médaille d’or – Open du Chili Femmes – Doubles
Open du Chili Femmes : Demi-finale

L’interview Team Cornilleau

Comment as-tu démarré le ping ?

Mon père est japonais et à proximité de mon ancienne maison, il existe un club japonais qui ne propose des cours de tennis de table que le soir. Mon père m’y a amené pour faire quelque chose, et ne pas rester à la maison sans activité physique, à surfer sur internet par exemple. Nous avons donc commencé à y pratiquer le tennis de table ensemble, pour le plaisir.

Et ensuite, comment a évolué ta carrière ?

J’ai donc commencé sur Acrepa (club japonais de São Paulo) en 2008. Je m’y entraînais le soir deux fois par semaine, le mardi et le jeudi. J’ai eu de la chance car j’étais entraînée par Monica Doti, qui a représenté le Brésil aux Jeux Olympiques à deux reprises. C’était une très bonne pédagogue, elle m’a beaucoup appris. Elle a cru en moi et a investi son temps pour me faire progresser.

En 2010, j’ai eu la possibilité de m’entraîner davantage avec elle, pendant la journée cette fois et dans un autre lieu. Je suis alors passée à des entraînements quotidiens, après le déjeuner. Je continuais à aller à l’école le matin.

J’ai ensuite rejoint São Caetano do Sul en 2011, le club que je représente encore au Brésil jusqu’à présent. J’ai pu voir des joueurs de haut niveau là-bas et cela a été un grand honneur de me retrouver dans le même club qu’eux. L’endroit était un peu petit, il n’y avait que huit tables et alors que beaucoup de joueurs s’y entraînent. J’ai commencé là-bas, sur la dernière table. Aujourd’hui, le club s’entraîne dans une salle beaucoup plus grande.

Arrivée en Europe, je suis allée au Danemark pour y suivre une formation. L’année dernière, j’ai été engagée par le Sporting de Lisbonne au Portugal pour jouer une saison avec eux et je m’entraînais donc à Porto.

Quel type de joueuse es-tu ?

Je suis une joueuse plutôt offensive. Mon jeu est rapide, j’essaye d’imposer mon rythme à l’adversaire.

Quel est ton coup favori ?

Je pense que le revers est ma meilleure arme, car c’est le mouvement le plus rapide pour les filles, à mon avis. Vous pouvez y mettre beaucoup de puissance et faire beaucoup de variations.

Quels sont les moments les plus marquants de ta carrière ?

Quand j’avais environ onze ans, on me demandait souvent quel était mon rêve. J’ai toujours répondu que je voulais être championne du monde. En 2015, lorsque j’ai remporté le Défi mondial des cadets de l’ITTF en Égypte, en étant la première joueuse latino-américaine à y parvenir, cela a été très spécial pour moi car j’avais atteint un de mes rêves. Aussi, ma participation aux Jeux Olympiques à Rio de Janeiro en 2016 est un souvenir mémorable. C’était incroyable : l’atmosphère, les gens qui nous encourageaient, c’était une expérience incroyable.

Bruna TAKAHASHI

Quelle est ta relation avec la marque Cornilleau ? T’a-t-il fallu du temps pour trouver la bonne combinaison bois / revêtement ?

J’ai intégré le Team Cornilleau en 2016 et j’étais très reconnaissante car ils m’ont fait confiance, investi sur moi et m’ont aidé. Je me sens donc bien avec la marque car je sais que je peux aussi faire confiance à Cornilleau. Je n’ai pas mis si longtemps à trouver ma combinaison, au début j’ai essayé quatre bois et quatre revêtements. Mais au cours du temps et aussi avec l’évolution de mon jeu, j’en ai essayé un autre que j’utilise désormais. Mon bois HINOTEC OFF et le revêtement TARGET PRO SELECT ULTIM correspondent très bien à mon jeu.

Que t’a apporté le ping d’un point de vue personnel ?

Le tennis de table m’a permis de faire beaucoup de rencontres importantes pour moi et grâce à lui, j’ai des amis à dans le monde entier. J’ai vécu de nouvelles expériences dans des pays que je n’aurais jamais imaginé visiter, et découvert d’autres cultures. Personnellement, le tennis de table m’a également apporté des valeurs fortes : discipline, persévérance et responsabilité.

Que penses-tu faire une fois ta carrière de joueuse terminée ?

Pour le moment, je n’y pense pas vraiment car je veux me concentrer sur la réalisation de mes objectifs dans le ping. Je pense que j’aurais à cœur d’aider les joueurs de tennis de table et de partager mes expériences avec eux.